17-03-2016 | Ref : 418 | 4501 |

Retour

Formation EOR au camp des Garrigues

La cellule NEDEX a formé les légionnaires du 1er régiment étranger de génie aux techniques opérationnelles de reconnaissance.

Ils étaient sept, cette fois-ci à passer dans les mains des EOD, pour apprendre durant deux semaines les techniques pour devenir un élément opérationnel de reconnaissance (EOR).

Le stage est divisé en deux parties : la première semaine concernait essentiellement la théorie, puis les élèves ont pu, attaquer la pratique, la deuxième semaine.

A la fin de la formation les élèves doivent être capables de pouvoir effectuer des missions de reconnaissance, de vérification de non pollution, de mener correctement des visites de sécurité etc. le tout ayant pour objectif d’être en mesure de mettre en place un périmètre de sécurité et de préparer l’arrivée des EOD en cas confirmation de danger.

La formation EOR, est un véritable atout pour le régiment. D’une part car la formation se fait en interne, ainsi les EOD du 1er régiment étranger de génie peuvent former régulièrement des petits groupes (jamais plus de 10 personnes par formation), ce qui est un atout pour la compréhension et la pratique des stagiaires. Mais cette formation permet aussi aux légionnaires d’acquérir des compétences et d’être formé pour parer convenablement à l’avenir.

Cette formation est un réel avantage pour le légionnaire, qui se voit confié des responsabilités, qui apprend à travailler en sécurité pour vérifier si pièges il y a et surtout il apprend à développer sa curiosité, afin d’analyser la situation calmement et ne pas mettre en danger le reste de son groupe. Mais pour cela il faut être calme et patient, car comme le répète les instructeurs « Faire vite, ne veut pas dire faire bien ! »


Recrutement Légion étrangère

Site Internet de l'Armée de Terre


Képi blanc