18-05-2010 | Ref : 147 | 33229 |

Retour

3ème Compagnie de combat (3CIE)

Insigne de la 30 CCG

La 3ème Compagnie à la même structure que les autres compagnies de combat du Régiment. La 3ème compagnie remplit toutes les missions classiques d'une compagnie de combat du génie d'assaut.

Le franchissement, le déminage, la contre-mobilité ou l'action en zone urbaine sont des missions souvent étudiées lors des exercices de préparation à l'engagement.

 

3ème Compagnie de combat3ème Compagnie de combat

 

Outre ces missions, la 3ème Compagnie développe les techniques du combat aéromobile de contre-mobilité et met en oeuvre des détachements d'intervention héliportés du génie (DIHG). Cette maîtrise de la rapidité d'intervention et de l'espace permet ainsi à de petits groupes d'interdire un front étendu en un minimum de temps au moyen de mines ou de destruction. Ponts, noeuds routiers ou voies ferrées, sont des objectifs de choix pour les légionnaires de la 3. Au-delà de la préparation aux missions dévolues de façon classique au génie, l'entraînement de la compagnie est donc orienté sur les opérations héliportées.


La 1ère Guerre du Golfe, la Somalie, les Balkans, la République Centre Africaine, la Côte d'Ivoire sont autant de théâtres où les démineurs de la 3 se sont illustrés. En 1993, lors de l'Opération ORYX en Somalie, l'ouverture d'itinéraires et la recherche, le regroupement et la destruction de munitions constituent le quotidien des sapeurs légionnaires.

 

3ème Compagnie de combat3ème Compagnie de combat

 

Sur le territoire national, la compagnie a participé à plusieurs reprises aux missions de solidarité ou de sécurité. En 1999, elle est mobilisée lors des violentes tempêtes qui endommagent une bonne partie des infrastructures de l'ouest et du centre de la France. Son action porte sur le déblaiement des arbres arrachés et qui obstruent routes et chemins. En 2002, la compagnie vient en aide aux populations du GARD, sinistrées par les inondations.


Enfin en 2006, la 3ème compagnie participe à l'opération BALISTE et participe à l'évacuation de près de 10000 ressortissants du Liban à bord de bâtiments de la marine nationale et de navires affrétés. En août 2006, la compagnie est la première unité de l'armée française à débarquer sur les pages de NAKOURAH au LIBAN renouant avec ses glorieux anciens du Levant.


Fier de son histoire, les légionnaires de la 3ème Compagnie suivent ainsi la voie tracée par leurs aînés.

 

3ème Compagnie de combat3ème Compagnie de combat

Recrutement Légion étrangère

Site Internet de l'Armée de Terre


Képi blanc