18-05-2010 | Ref : 132 | 46773 |

Retour

Les missions du 1er REG

Forces combattantes

Le régiment continuera à fournir régulièrement la compagnie génie de DJIBOUTI, espace privilégié d'instruction, d'entraînement et d'aguerrissement indispensable aux unités appelées à intervenir sans préavis en tout point du globe. Le légionnaire étant avant tout un combattant avant d'être un spécialiste, toute unité de légion étrangère quelque soit son arme, est donc apte à remplir des missions d'infanterie.

Défis technologiques

La numérisation de l'espace de bataille pour le Génie

Le 1er REG continue au sein de la 6e BLB à être leader de l'expérimentation de la numérisation de l'espace de bataille pour le génie ; ce qui se traduit pour le régiment par l'acquisition de nouveaux savoir-faire. La NEB se concrétise par la réalisation d'un intranet tactique mettant en réseau tous les éléments constitutifs d'une force, des états-majors aux engins de combat. Elle joue sur la complémentarité entre le Système d'Information Terminal (SIT) et, du niveau cellule de combat, permettant d'actualiser toutes les données sur les amis les ennemis, l'environnement ; le Système d'Information Régimentaire (SIR), traitant et exploitant ces données ; et le Système d'information pour le Commandement des Forces (SICF), facilitant la planification des actions. L'enjeu technologique de la NEB est de parvenir à faire communiquer de manière optimale l'ensemble de ces systèmes enter eux.

Savoirs faire reconnus

On retrouve la même situation, ponctuée des mêmes conclusions dans le domaine de l'amphibie, savoir faire qui devient de plus en plus important au vu des différentes interventions menées par l'armée française ces dernières années. Le 1er REG a ainsi été le premier régiment de l'arme du génie à participer à l'opération BALISTE au Liban (constituant la plus grande opération d'évacuation de ressortissants avec plus de 10 000 personnes en moins d'un mois). Les légionnaires du 1er REG ont ensuite été les premiers à débarquer sur le sol libanais.


A l'opération BALISTE au Liban

En matière de combat en zone urbaine, d'énormes efforts ont été réalisés au niveau régimentaire. Le combat localités est en effet un combat interarmes. Dans ce terrain très compartimenté, aux accès souvent difficiles, où également les facilités d'installation et de valorisation du terrain donnent l'avantage au défenseur, l'action des appuis et en particulier du génie sera capitale pour la réussite des opérations et ceci quelque soit le contexte (offensif ou défensif). Il s'agit de répondre au souci de vitesse de mise en œuvre et de réactivité de l'interarmes. Les capacités du génie dans ce domaine particulier sont l'ouverture de portes ou la création d'itinéraires à pied à travers les murs, à distance et sans délais, la mise en œuvre d'explosifs le déminage à partir de véhicules, l'ouverture de brèches ou d'itinéraires à distance. L'accès rapide aux étages supérieurs d'un bâtiment peut être accompli en utilisant un MPG.

Un régiment intégré et admiré au sein du monde civil

Après les inondations

Le régiment a démontré ses remarquables capacités de réaction et d'initiatives lors des catastrophes naturelles qui ont sinistré le sud de la France ces dernières années : Après les inondations de Vaison la Romaine en 1992, puis celles de l'AUDE et la tempête de fin 1999, comme dans le Val d'AOSTE en 2000, le 1er REG a montré à la population gardoise en septembre 2002 et en décembre 2003 la redoutable efficacité, le dévouement et la disponibilité des vieilles troupes professionnelles qui n'avaient pas l'habitude de mettre en œuvre leur savoir faire aux portes de leur quartier.

Excellence de son instruction et de son cadre de vie

Le 1er REG est un régiment où il fait bon vivre et où les képis blancs se sentent bien. En outre, il dispose, de nombreux moyens d'instruction, dans l'enceinte même du régiment (comme la salle mines), ou à l'extérieur, (par exemple, le terrain de Lascours, pour les entraînements tactiques, de franchissement ou de séances explosifs, qui se situe seulement à quelques centaines de mètres du quartier).


Les hommes qui le servent, toutes catégories de personnel confondues, sont fiers d'y être affectés. C'est le souci du travail bien fait dans l'ordre, la discipline et la bonne humeur, qui caractérise le légionnaire du quartier général Rollet.

Recrutement Légion étrangère

Site Internet de l'Armée de Terre


Képi blanc