18-05-2010 | Ref : 131 | 17057 |

Retour

La 6ème BLB - COMLE

Insigne de la 6° BLB

Hier


La 6° Brigade légère blindée a été créée à Nîmes le 1er juillet 1999.

La 6° BLB est héritière de :

  • la 6ème Division légère blindée (La 6e DLB a été engagée sur tous les théâtres d'opérations des armées françaises mais restera toujours connue sous le nom de Division Daguet, acquis lors de la guerre du Golfe.)
  • la 6ème Division de Cavalerie de la Grande Guerre
  • la 6ème Division légère de Cavalerie de 1940
  • des 6èmes Division blindée de Compiègne (1951-1957) et de Strasbourg (1977-1984)

Aujourd'hui


Le 6° BLB, c'est :

  • Un système d'hommes s'appuyant sur 6000 combattants expérimentés, 2000 véhicules à roues
  • Un système d'armes alliant puissance de feu, souplesse, mobilité, spécificité amphibie et numérisation de l'espace de bataille
  • Un système de forces de première urgence, tous temps, tous climats, modulable qui s'appuie sur une solide expérience de l'engagement outremer et dans un cadre multinational (ONU et OTAN)

La 6ème BLB, comme toutes les brigades interarmes, est massivement engagée en opérations : Bosnie, Kosovo, Côte d'Ivoire, Afghanistan, Liban, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Tchad.

Par ailleurs, elle est régulièrement présente au sein des forces françaises prépositionnées à l'étranger (Djibouti) et parmi les forces de souveraineté dans les DOM-TOM (Mayotte, Guyane, La Réunion, Polynésie, Nouvelle Calédonie).


La puissance immédiate


Mettant en œuvre des systèmes d'armes aptes au combat de nuit et de jour, sous tous les climats, la 6ème BLB constitue une force antichar offrant un bon compromis entre la mobilité et la puissance de feu. Brigade expérimentale de « l'internet du champ de bataille », la 6ème BLB dispose d'un système de communication moderne et performant, s'appuyant sur la technologie des NTIC. Elle est en outre dotée d'une capacité de survie en ambiance nucléaire, chimique ou bactériologique.

L'emploi de ces moyens se caractérise par une volonté d'intégration interarmes au sein de la brigade et par la recherche quasi-systématique d'une aptitude à l'engagement sous forme modulaire dans un cadre interarmées (air-terre-mer).

Des hommes disponibles


La diversité et la personnalité de ses six régiments et leurs hommes constituent la caractéristique principale et la force de la brigade. Professionnels, hautement spécialisés et polyvalents, ils sont aptes à réagir à la demande dans la configuration voulue.

Immédiatement disponibles, soudées sur l'héritage de lointaines et solides traditions et issues d'un passé glorieux, ces troupes de métiers témoignent de l'aptitude opérationnelle à réagir rapidement. La diversité des nationalités et des races force à rechercher la cohésion autour d'une identité commune. Les hommes qui y servent font de la 6ème BLB une grande unité parfaitement adaptée au contexte international d'aujourd'hui et de demain.


Les atouts de la 6° BLB


  • Une répartition équilibrée des éléments blindés et motorisés, tous dotés de véhicules à roues, appuyés par une artillerie et un génie organique.
  • Une capacité d'intégration dans la dimension amphibie.
  • Un commandement exercé au plus près par un état-major léger, souple, performant, rompu à la manœuvre en liaison avec les autres unités de l'armée de terre, la marine nationale et l'armée de l'air. Il dispose de moyens de télécommunication entièrement numérisés, fiables et protégés, et il est habitué à coopérer avec les armées alliées. Il en résulte une remarquable aptitude à la projection lointaine, sous forme de mdl de forces répondant au besoin du moment.

Une position stratégique


La 6ème Brigade légère blindée comprend un état-major et six régiments, tous implantés sur le territoire de la région militaire terre Sud-Est. La 6ème BLB tient ses quartiers le long du sillon rhodanien. Utilisée comme couloir de pénétration depuis la conquête de la Gaule par les romains jusqu'à la libération de la France par la 1ère Armée du maréchal de Lattre en 1944, la vallée du Rhône a joué un rôle majeur dans l'histoire militaire.

Elle est aujourd'hui un carrefour de relations économiques et culturelles qui en font un nœud stratégique au centre des grands axes nord-sud et est-ouest. C'est à partir de cette "plate-forme" aux grandes capacités autoroutières, aéroportuaires et portuaires que la 6ème BLB s'engage sur n'importe quel théâtre d'opérations avec des préavis très brefs.

Le Commandement de la Légion étrangère

 

Le Commandement de la Légion étrangère (COMLE) a été créé en 1984. Stationné à Aubagne, le COMLE emploie 47 hommes dont 23 officiers. Il s'appuie pour son action sur le personnel du 1er Régiment étranger.

Le COMLE est dirigé par le général Commandant la Légion étrangère. Il dispose pour accomplir ses missions d'un état-major.



Les missions du COMLE sont les suivantes :


  • Gestion des effectifs et administration du personnel
  • Formation et instruction
  • Protection et sécurité du personnel servant à titre étranger
  • Moral, patrimoine, traditions et action sociale

Le général Commandant la Légion étrangère est directement subordonné au chef d'état-major de l'armée de Terre. Il est son conseiller technique pour toutes les questions spécifiques ayant trait à la Légion étrangère.


Contact

COMLE
  • Implantation : Aubagne (Bouches du Rhône)
  • Téléphone : 04.42.18.13.99 (central)
  • Fax : 04.42.18.12.59
  • Site internet :www.legion-etrangere.com
  • Adresse :

    Commandement de la Légion étrangère
    Route départementale 2 - Quartier Viénot
    BP21355
    13784 Aubagne Cedex

Recrutement Légion étrangère

Site Internet de l'Armée de Terre


Képi blanc